Conférences MENART FAIR PARIS 2021

La nouvelle dynamique de la scène
artistique du Moyen-Orient

Mardi 25 mai 2021 à 18H00 - Heure Française
Conférence en langue anglaise
En partenariat avec The Art Circle

L’accent sera mis sur la scène artistique et l’écosystème des Émirats Arabes Unis, avec la participation de quatre grandes institutions. Elles expliqueront leur rôle dans cette nouvelle dynamique et la manière dont elles travaillent avec une nouvelle génération d’artistes originaires ou venant du Moyen-Orient.

« L’art est une ligne autour de vos pensées », The Art Circle se reconnait dans cette citation de Gustav Klimt. Fondé et dirigé par Barbara Farahnick-Mathonet en 2018, The Art Circle est un réseau de collectionneurs d’art internationaux et de femmes passionnées d’art basées aux Emirats Arabes Unis. C’est une organisation à but non lucratif qui vise à promouvoir les arts, les artistes et les institutions de ou en relation avec la région MENASA. Grâce à une variété d’activités, The Art Circle cherche à promouvoir l’appréciation de l’art, à favoriser la croissance artistique et à encourager la conversation.

Modérateur :

Vincent Larnicol, Collectionneur d’art

Intervenantes :

Manal Ataya, Directrice générale des musées de Sharjah,
Vilma Jurkute, Directrice générale d’Alserkal avenue,
Dyala Nusseibeh, Directrice d’Abu Dhabi Art,
Maya Allison, Conservatrice en chef à NYU Abu Dhabi, conservatrice du pavillon des Émirats arabes unis à la Biennale de Venise pour 2022.

Soutien à la scène artistique et culturelle de Beyrouth après le 4 aout 2020

Jeudi 27 mai 2021 à 16H00 – Heure française
Conférence en langue française

Rapidement après la double explosion du 4 aout 2020, une mission de coordination et d’aide internationale s’organise pour la scène culturelle et artistique au Liban. Cette initiative axée sur la scène artistique mais aussi avec une dimension patrimoniale est pilotée par le ministère de la culture français.

Modératrice :

Myriam Nasr Shuman, directrice de l’Agenda Culturel de Beyrouth, magazine francophone culturel

Intervenant :

Robert Lacombe, Inspecteur général des affaires culturelles et conseiller culturel auprès de l’ambassadeur Pierre Duquesne. Il est le coordinateur de cette aide internationale pour le Liban. Il présentera les différentes initiatives mises en place et les perspectives de collaborations culturelles dans différentes disciplines.

De la modernité à l'art contemporain dans le Maghreb

Vendredi 28 mai 2021 à 11H00 – Heure française
Conférence en langue française

A l’occasion de l’exposition Farid Belkahia « Pour une autre modernité », qui se tient au Centre Pompidou à Paris du 19 mai au 31 juillet 2021, Michel Gauthier, son commissaire, nous la fera visiter virtuellement en préambule à notre discussion.

L’occasion d’aborder ensuite l’émergence de la modernité postcoloniale au Maghreb à travers l’un de ses créateurs les plus emblématiques, et de s’interroger sur son inscription dans le grand récit de la modernité, ce à quoi s’attellent de nombreux musées et historiens d’art aujourd’hui.

Modératrice : 

Meryem Sebti, Fondatrice et Rédactrice en chef du magazine d’art DIPTYK, Casablanca

Intervenants : 

Michel Gauthier, Conservateur au Musée national d’art moderne-Centre Pompidou, Paris

Brahim Alaoui, historien d’art, ancien directeur du musée de l’Institut du monde arabe, Paris

Circuits d'aides aux artistes

Vendredi 28 mai à 15H00- Heure française Conférence en langue française

Cet échange va nous permettre d’aborder deux sujets cruciaux pour les artistes : la mobilité et la visibilité. Quelles sont les plateformes mises en place pour les aider à faire des résidences, trouver des ateliers et exposer. Comment activer ces différents réseaux pour que les artistes puissent échanger, exister, se connecter aussi bien à l’intérieur du Liban qu’à l’étranger. 

Il s’agit aussi d’évoquer les aspects pratiques tel que les concours, l’obtention d’un visa, d’un logement, en somme de cartographier l’accès à un écosystème artistique aussi bien local qu’international. Il est certes important pour l’artiste de pouvoir voyager, mais il est tout aussi important pour lui de recevoir une aide qui lui permette d’exister dans son propre pays. 

A travers cette conversation nous découvrirons les différents acteurs qui œuvrent à offrir cette respiration aux artistes.

Modératrice :

Maria Chatti-Gautier est une professionnelle de la finance qui a consacré beaucoup de temps et d’énergie à des missions humanitaires et sociales au Liban et en Syrie.

Intervenants :

Sandra Hegedüs, fondatrice de SAM Art Projects
Joana Hadjithomas, artiste plasticienne, réalisatrice et cinéaste
Tarik Atoui, artiste musicien libanais
Joanna Hajithomas et Tarik Atoui ont créé « Correspondaences » une plateforme d’aide aux artistes Libanais
Marie Buscail, conseillère de coopération et d’action culturelle, directrice de l’Institut Français du Liban
Judith Depaule, directrice de l’association ‘L’atelier des artistes en exil’.

Conversation avec Simone Fattal

Samedi 29 mai 2021 à 15H00 – Heure française
Conférence en langue française

Cette conversation mettra l’accent sur l’œuvre de Simone Fattal qui parvient à évoquer notre monde contemporain en ressuscitant un passé mythologique.  Elle s’inspire autant de l’épopée de Gilgamesh, première œuvre littéraire de l’humanité, des grandes figures de l’antiquité mais aussi de la poésie soufie. Avec ses peintures et ses sculptures aux formes archétypales, elle associe très étroitement l’actualité la plus pressante, le fait historique mais aussi son histoire personnelle. « On découvre avec étonnement, dans ses œuvres, l’ampleur de la présence du passé des régions qui couvrent l’Orient arabe d’aujourd’hui » déclare Etel Adnan.

Modératrice : 

Mouna Mekouar, critique d’art et commissaire d’exposition.

Intervenante :

Simone Fattal, plasticienne libano-américaine, vit à Paris.

Les ambitions culturelles d'AlUla

Dimanche 30 mai 2021 à 16H00 – Heure française
Conférence en langues anglaise et arabe

AlUla a la chance exceptionnelle de compter parmi les plus importants sites patrimoniaux et naturels d’Arabie. Le Royaume d’Arabie Saoudite a confié à la Royal Commission for AlUla (RCU) la mission de développer ce lieu en une destination culturelle d’intérêt mondial.

Née d’un accord bilatéral signé en 2018, l’Agence française pour le développement d’AlUla (AFALULA) a été fondée à Paris pour soutenir l’Arabie Saoudite dans le développement économique, touristique et culturel durable d’AlUla.

La RCU a décidé de lancer avec son partenaire français, en plus d’un programme de recherches archéologiques et d’un ensemble de musées uniques par leur importance et leur ambition, des initiatives majeures dans le domaine de la création contemporaine. Ainsi, autour d’un district culturel riche d’une grande diversité de projets liés à la création et la formation, les lieux accueilleront également un ensemble muséal dédié à l’art moderne et contemporain, ainsi que des commandes monumentales à des artistes. L’ensemble de l’Oasis d’AlUla deviendra ainsi un lieu vibrant où la création viendra dialoguer de manière inédite avec la nature et l’histoire.

Modératrice :

Judith Benhamou – Huet, journaliste d’art pour Les Echos et Judith Benhamou Reports

 Intervenants :

Nora Aldabal, Directrice des Programmes Artistiques et Culturels, Commission Royale pour AlUla

Zahrah Al-Ghamdi, Artiste

Jean-François Charnier, Directeur scientifique, Agence française pour le développement d’AlUla

×
By continuing to use this website you agree to the use of cookies, it helps us give you a better visit of our website and allow us to have statistics.
To find out more about cookies and our use of them, you can check out our policy